Auteurs: Messieurs François Brunelli et Heinz Göpfert

Version imprimable

Quelques groupes principaux de champignons

1ère lettre

Mon cher neveu,


J'ai eu beaucoup de plaisir à recevoir de tes nouvelles. Mais oui! Même si ce n'était qu'un coup de téléphone. Et même si ton appel était motivé par un besoin d'argent de poche... Tu m'as d'ailleurs bien amusé en me racontant ta première rencontre avec des champignons. Tu fais régulièrement du footing en forêt: c'est bon pour la santé et il existe bien d'autres manières moins intelligentes d'occuper ses loisirs. L'autre jour, ayant quitté le sentier balisé, tu es resté bouche bée devant une colonie de champignons. Une énorme colonie! Des centaines, tous plus beaux les uns que les autres. Si beaux, si tentants, que tu es retourné en courant vers ta voiture pour y chercher un sac en plastique. Tu es revenu à la course ­ respirer à fond l'air frais de la forêt, c'est vraiment revigorant tu as empilé les champignons dans le sac. Et puis, tu as fait une longue halte à l'auberge du coin: il fallait bien attendre l'ouverture du poste de contrôle, plus tard dans la soirée.

Et puis tu es allé montrer tes champignons au contrôleur. Drôle de type: «On ne ramasse pas des champignons dans un sac en plastique! » Bon sang! Tu aurais dû les mettre dans ta chemise, ou bien dans tes pantalons ? Et d'ailleurs, toute ta récolte, ce n'était que de la cochonnerie, disait il; il parla de fiel, sans égard pour la sourde colère qui t'envahit quand il jeta le tout dans sa grosse poubelle: et même ton oncle Marcel, au téléphone, eut un petit rire sans pitié pour son neveu préféré. Mais, mon cher Nicolas, j'ai été bien surpris, et aussi fort réjoui, quand tu m'as dit ta ferme intention d'étudier les champignons «comme il faut ». Même si tu me trouves un peu grognon, je veux bien essayer de te donner des leçons; mais je sais combien aujourd'hui les mémoires sont défaillantes; je décide de tout écrire: mieux que d'écouter mes conseils au bout du fil, tu pourras les lire et les relire. Et, pour commencer par le bon bout, tu dois savoir d'abord qu'il faut grouper les champignons par catégories.

Quelques groupes principaux de champignons

Tu sais comme tout le monde qu'on distingue plusieurs groupes ou familles chez les animaux: Poissons, oiseaux, insectes, mammifères, reptiles, etc. De tels groupes existent aussi chez les plantes et les champignons. Tu sais aussi que la taille et la couleur d'un animal n'ont rien à voir avec sa classification dans tel ou tel groupe. La baleine est parente de la musaraigne, mais pas du requin. La panthère noire n'a aucun lien le parenté avec une corneille, même si toutes deux sont habillées de noir corbeau. Même chose chez les champignons: couleur et taille ne sont pas des critères importants de classification. A la fin de la page, j'ai dessiné pour toi 9 champignons, et chacun appartient à un groupe différent.

Certains champignons, pas tous, ont un pied et un chapeau. La première chose qu'un mycologue fait avec un tel champignon, c'est de le retourner, car c'est la face inférieure du chapeau qui a la plus brande importance (importance capitale: je t'en parlerai une autre fois).

  • Sous le chapeau de la Collybie tachée, tu vois des lames très minces, verticales, disposées comme les rayons d'une roue, du pied au bord du chapeau. La Collybie tachée appartient aux Agaricales ou Champignons à lames: c'est un groupe immense et on y trouve toutes les espèces toxiques mortelles, mais aussi de délicieux comestibles.
  • L'Hydne imbriqué ou l'Ecailleux et d'autres champignons aussi, n'ont pas de lames, mais des aiguillons plus ou moins longs et tendres sous le chapeau. Il n'y pas beaucoup d'espèces d'Hydnacées, mais dans cette famille, je ne connais aucune espèce toxique.
  • Le Bolet fiel appartient à un troisième groupe. Sous le chapeau, tu vois de petits trous, qui sont en réalité les pores de nombreux tubes tendres et accolés, disposés perpendiculairement à 1a surface inférieure du chapeau. C'est le groupe des Bolétales. Si tu penses que le Bolet Cèpe est dans ce groupe, tu as raison. Mais si tu penses que tu saurais reconnaître à coup sûr le Bolet Cèpe, permets à ton oncle d'en douter. Tu ne serais pas le premier à prétendre connaître un Cèpe, «à coup sûr» et... de confondre avec lui un autre Bolet. N'as tu pas entendu ton contrôleur marmonner le mot «fiel» ? Les Bolets fiel sont toxiques!
  • Un autre groupe de champignons présente une face inférieure trouée, ce sont les Polypores, groupe auquel appartient le Tramète odorant. D'ordinaire ces champignons ne sont pas tendres, mais plutôt durs et coriaces; de plus la plupart d'entre eux ne poussent pas sur le sol, mais sur des souches, sur des branches sèches ou sur du bois mort.
  • Sous le chapeau d'une Chanterelle, il y a des plis: ce sont en somme des lames épaisses et étroites. Les Chanterelles font partie du groupe des Cantharellacées.
  • Les Morilles sont aussi constituées d'un pied et d'un chapeau. Mais celui-ci a un aspect homogène sur toute sa surface. Le groupe des Ascomycètes, auquel appartiennent les Morilles, est assez compliqué à étudier et comprend un grand nombre d'espèces. La plupart d'entre elles sont très petites; leur diamètre atteint que quelques millimètres ou moins encore.
  • Tu as certainement déjà entendu parler des Truffes qui sont aussi des Ascomycètes!: ces champignons tuberculeux se développent sous terre et par suite sont difficiles à découvrir. On n'en trouve pas seulement en Italie ou en France, mais aussi dans nos régions.
  • La Vesse de loup perlée («Pet de loup) fait partie des Gastérales. Ces champignons ont une forme plus ou moins sphérique et ventrue (le mot latin "Gaster" signifie justement "ventre"). Tu as probablement déjà constaté, en marchant sur de vieux exemplaires, qu'ils émettent un nuage de "fumée" : leur intérieur n'est alors plus blanc, mais gris ou brunâtre.
  • Le dernier dessin représente une «Barbe de capucin», du groupe des Clavariacées. Un Clavaire a généralement la forme d'un petit buisson. L'une d'entre elles, la Clavaire corail présente de courtes branches d'un rouge remarquable qui fait irrésistiblement penser aux coraux des mers du sud.

J'en reste là pour ma première «leçon». Ah oui, encore un conseil, tout simple: Ouvre tout grands tes yeux en parcourant la nature, et bien sûr surtout dans tes promenades en forêt. Observe tout ce qui peut y ressembler à un champignon; essaye de classer chacun d'eux dans l'un des neuf groupes principaux ci dessus. Il est possible que tu découvres un filou que tu ne pourras introduire dans aucune de ces catégories: il faudra le classer... ailleurs!
Une dernière chose: Ne garde pas égoïstement tes découvertes pour toi tout seul, dis moi où et quand tu les as faites.

Tu as le bonjour de Tonton Marcel

 Table des matières

×