Nous sommes bientôt au terme de la saison des champignons, mais avant de ranger vos paniers, n’hésitez pas à faire une dernière balade dans les forêts de feuillus. Et si le sol est calcaire, c’est encore mieux... Car vous aurez peut-être la chance d’apercevoir de gros champignons qui poussent souvent en groupe. Ce sont des cortinaires remarquables (Cortinarius praestans). De loin, ce champignon ressemble à un bolet. Toutefois, son chapeau est brun violet à brun chocolat avec des restes de voiles floconneux et une bordure de marge ridée et cannelée avec l’âge. Si vous vous en approchez, vous observerez des filaments violets qui relient le chapeau au pied du champignon. Il s’agit de la cortine. Ce voile léger et filamenteux, souvent fugace, est typique des cortinaires, mais il peut se trouver chez d’autres genres tels les gomphides ou les gymnopiles. En vieillissant, il va devenir ocre, car, en tombant, les spores mûres lui donnent cette couleur. Hors de terre, le pied du cortinaire remarquable est bulbeux. Sa base conique est enfoncée dans le sol. D’aspect majestueux, ce champignon atteint parfois un diamètre de 20 cm. Il peut peser jusqu’à 1 kg. Sa chaire est d’un blanc légèrement bleuâtre, son odeur est faible et sa saveur est douce. C’est l’un des rares cortinaires comestibles avec le cortinaire varié (C. varius). Ce champignon est difficile à confondre tellement il est remarquable. N’oubliez pas d’enlever la cuticule (la mince peau recouvrant le chapeau). Bonne promenade et pour les plus chanceux, bon appétit?

 

Jean-Marie Dévaud, expert Vapko, photo: Francis Meigniez

 

 

 

×